batiment

Recrutements BATIMENT

PRAXION réalise des recrutements de cadres, experts,
techniciens et commerciaux pour le bâtiment, ses industries et ses services.
Présent depuis plus de 40 ans, c’est, historiquement, le 1er cabinet spécialisé du secteur.
Des centaines de placements chaque année,

la somme de ses savoirs alliée à ses réseaux en font
le cabinet-référence de la filière.

La Norme AFNOR-RECRUTEMENT souligne ce positionnement et
garantit la qualité et la traçabilité de ses productions.

Le bâtiment est un secteur-clef de l’activité économique.

Il représente près de 10% des emplois en France si on y associe les travaux publics :
on parle ainsi du grand secteur du BTP et de la CONSTRUCTION.
Le génie civil est l’ensemble des activités techniques nécessaires à la réalisation des constructions.
Il touche aux structures des bâtiments et des ouvrages.

Le BATIMENT s’organise par « corps d’états ».

En premier lieu, c’est le terrassement qui intervient (ou la démolition si nécessaire).
Le terrassement, sous l’autorité du géomètre, rend le sol compatible avec le projet de construction.

Il est question de niveler et de creuser les fondations.

Les VRD (Voies et Réseaux Divers), c’est-à-dire l’arrivée de l’eau, du téléphone, de l’électricité ou du gaz, l’évacuation des eaux usées et pluviales viennent compléter ce domaine.

La pose de systèmes de renforcement du sol, tels des pieux, peut être aussi nécessaire ainsi que des sondages pour s’assurer de la qualité du sous-sol.

Le gros œuvre (ou la maçonnerie) vient ensuite pour établir les fondations et les dalles puis élever les murs. La dalle et les fondations sont constituées d’armatures en acier spécial et de béton coulé : c’est le béton armé.

Différentes techniques existent pour réaliser l’élévation des murs, soit par des briques ou des parpaings (blocs agglomérés), ou des ensembles en béton armé coulé. Ces ensembles peuvent être préfabriqués en usine ou réalisés sur place grâce à des banches ou des coffrages.

Les charpentiers ou couvreurs installent la charpente et le toit : à ce stade on dit que le bâtiment est « hors d’eau », reste alors à installer et raccorder les descentes d’eau pluviales (gouttières).

Le toit peut être plat et les étancheurs interviennent alors pour poser des membranes d’étanchéité ou des bandes d’asphaltes. On parle aussi de bac-acier pour des toitures en métal. Sinon, les toitures sont réalisées avec une pente pour mieux évacuer la pluie et la neige. Les produits utilisés pour constituer le toit sont nombreux : tuile en terre cuite, en béton, en ardoise, etc. On peut aussi mettre en œuvre de l’acier ou du zinc et même du chaume (paille).

Les menuiseries extérieures sont ensuite posées par des menuisiers du bâtiment.

Le bâtiment est alors déclaré « hors d’air ».

Les entreprises parti-prenantes de la construction d’un bâtiment, se répartissent en 6 familles :

  1. MAITRISE D’OUVRAGE : le propriétaire du bâtiment et le donneur d’ordre
  2. MAITRE D’ŒUVRE : le responsable de la réalisation de la construction du bâtiment
  3. ENGINEERING : le groupe d’études piloté par l’architecte avec les différents B.E., économistes de la construction, etc.
  4. ENTREPRISE : les sociétés de mise en œuvre, de l’entreprise générale aux entreprises spécialisées
  5. DISTRIBUTEUR : acteur qui stocke les produits nécessaires aux chantiers, il fournit ces produits aux entreprises et les livre sur site
  6. INDUSTRIEL : la société qui fabrique les produis utilisés pour construire le bâtiment

C’est alors aux autres « lots » du bâtiment d’intervenir : on parle de lots « techniques » pour l’électricité ou le chauffage, et de « second-œuvre » pour les lots d’agencement.

Ces lots, pris dans leur ensemble, sont dits « TCE », pour Tout Corps d’Etat.
Ils sont réalisés par une ENTREPRISE GENERALE ;

La finition du bâtiment débute par l’habillage des murs extérieurs, par des peintres ou ravaleurs qui appliquent un enduit et un crépi. Il peut s’agir aussi d’ITE (isolation thermique par l’extérieur) ou de carreaux en terre cuite, ou de revêtements rigides en acier, en aluminium ou en composite. On le nomme alors BARDAGE.

Une fois les réseaux de fluides installés (gaz, eau, ventilation, électricité, …), les agencements intérieurs font appel aux plaquistes ou aux plâtriers qui posent les cloisons et habillent les murs intérieurs. Les carreleurs ou les entreprises de peinture s’occupent du sol (moquette, parquet, carrelage, stratifié,…).

Différents métiers interviennent pour le lot FINITION, tels les menuisiers qui posent les menuiseries intérieures (portes et escaliers), les cuisinistes qui installent les équipements de cuisine ou les agenceurs, les placards. On finira ici la description par les constructions spécifiques en bois qui utilisent des techniques de préfabrication en atelier. Le béton, les briques ou les parpaings sont remplacés par du bois.

Les principales fonctions présentes dans le secteur du bâtiment sont :

  • Dirigeant
  • Directeur Commercial
  • Chef d’agence
  • Directeur Technique
  • Chargé d’affaires
  • Ingénieur d’études
  • Métreur
  • Ingénieur commercial
  • Technico-commercial
  • Conducteur de travaux
  • Responsable SAV