Un élastomère autoréparable et à l’élasticité modulable

Fabriquer des prothèses et des pièces aéronautiques avec un même matériau ? C’est ce à quoi semblent être parvenus des chercheurs de l’armée américaine et de l’université A&M du Texas, en développant un polymère à la rigidité et l’élasticité modulables.

En ajustant la quantité de molécules dites de réticulation dans leur élastomère, les scientifiques parviennent à le rendre plus ou moins souple et plus ou moins élastique. Voire entièrement rigide. Selon ses caractéristiques, il pourrait donc servir à fabriquer des prothèses réalistes, des robots mous ou encore des pales d’hélicoptère autoréparables.

Car ce matériau a un autre avantage : recyclable et compatible avec l’impression 3D, il a la capacité de se réparer seul lorsqu’il est exposé à de la chaleur, pour retrouver 80% de son état initial. Les chercheurs visent désormais à rendre leur produit réparable à 100% et réactif à la lumière. L’objectif : obtenir un matériau quasi intelligent, capable de s’adapter automatiquement à différentes situations.

https://www.usinenouvelle.com/editorial/un-elastomere-autoreparable-et-a-l-elasticite-modulable.N998124